CENTRE CULTUREL DE LA MÉMOIRE COMBATTANTE DE L’AUDE

C’est à l’initiative de plusieurs associations qu’il est décidé de créer, à Carcassonne en 1998, un lieu de mémoire des faits d’armes de la France. Les deux fondateurs de ce projet seront Raymond-Vincent Chesa, Président de Rhin et Danube, et François Girardet de l’Union Française des Anciens Combattants.

Raymond-Vincent CHESA

François GIRARDET

Le Centre verra le jour dans les anciens locaux de la Justice de paix de Carcassonne, au 102 rue Trivalle . Rapidement, le Centre culturel s’associe avec la Municipalité de Carcassonne, l’ONAC, le 3ème RPIMa et le Ministère de l’Éducation Nationale.

L’endroit est un lieu de passage pour se rendre à la Cité de Carcassonne et la fréquentation du Centre est régulière. Les expositions à thèmes peuvent être délocalisées, à la demande, dans d’autres communes, les élèves et leurs professeurs viennent généralement en fin de programme scolaire.

C’est une rétrospective de l’Histoire militaire à l’aide d’objets, uniformes, accessoires et documents. Au rez-de-chaussée, une salle de lecture avec bibliothèque où l’on peut consulter des revues d’époque et des ouvrages traitant des conflits mondiaux, de l’Indochine, l’Algérie, ainsi que des missions extérieures récentes de nos armées.

Le Centre culturel de la mémoire combattante

En avant pour une visite !

Le hall d’entrée

Vous serez accueilli par David Scagliola qui vous présentera le Centre et l’exposition en cours. Érudit, il répondra à vos questions et vous guidera.

Vous y trouverez également une salle de conférence, un lieu de projection et d’expositions périodiques. À l’étage, est aménagée une salle d’exposition permanente. La plupart des objets et des tenues militaires qui valorisent le Centre, proviennent de dons des familles d’Anciens Combattants.

Personnel féminin

Officier 1914

Déportation

Marine

Parachutistes

Résistance

 

Les expositions temporaires sont renouvelées après deux mois. Elles peuvent être transportées et présentées, à la demande, dans les communes du département, comme ci-dessous, salle des Colonnes à Narbonne.

Exposition temporaire réalisée par Jacky HEIM

 

Exposition sur la guerre de Corée, présentée à Narbonne, salle des Colonnes.

Les vitrines de l’étage présentent la Légion étrangère, le service de Santé, les Écoles militaires…

Une vitrine est consacrée aux GI’s américains.

Une centaine d’insignes de bérets…

Une collection de plus de 10 000 figurines vient d’enrichir le Centre. C’est un don de la famille CAZANAVE, le docteur, ancien médecin ORL de Carcassonne, décédé, avait, avec une patience incroyable, peint ces figurine de 5 à 8 cm et sur les deux faces. Spectaculaire, par les thèmes de batailles et les couleurs des uniformes napoléonien, autrichien, russe, anglais …

Dans le Livre d’Or, il n’est pas toujours possible de traduire les textes, car, espagnols, japonais, anglais, italiens … Mais en règle général les visiteurs sont étonnés par leur découverte.

C’est notre récompense.

 Pour venir nous voir :

 

CENTRE CULTUREL DE LA MÉMOIRE COMBATTANTE DE L’AUDE.

102, rue Trivalle – 11000 Carcassonne

Entrée libre et gratuite

Ouvert du lundi au vendredi

De 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Tél : 04 68 72 40 16